FR | EN

LES NORMES ELECTRIQUES ET THERMIQUES

LES DIFFERENTES NORMES

LA NORME NF C 15-100 :

JPEG - 6.3 ko
NORME NF C 15-100

La norme relative aux constructions neuves et aux rénovations totales est la Norme NF C 15-100.
Il s’agit de la norme officielle régissant la sécurité relative aux installations électriques basse tension. L’installation de votre maison (ou appartement) doit être conforme à cette norme.
Les techniciens de notre bureau d’étude ont connaissance de cette norme pour réaliser les pieuvres électriques de votre maison.

L’essentiel de la norme :

  1. Généralités de la norme NF C 15-100 :
    • Section des conducteurs et calibres des protections.
    • Protection différentielle 30 mA.
    • Prises de courant.
    • Circuits spécialisés.
    • Éclairage.
    • Boîtes de connexion. Dispositif Connexion Luminaire DCL.
    • Prises de communication et de télévision.
    • Chauffage électrique.
    • Protection contre la foudre.
    • Schéma, identification des circuits.
    • Gaine Technique Logement GTL.
  2. Équipement minimal selon la norme NF C 15-100 :
    • Tableau de synthèse.
  3. Autre :
    • Volumes de sécurité dans la salle de bain.

RT 2012 : la réglementation thermique

PNG - 36.4 ko
RT 2012 : la réglementation thermique

Le principal objectif de cette norme est de garantir une meilleure maîtrise de la consommation énergétique des bâtiments.

Petit rappel :
Le secteur du bâtiment est responsable de plus de 40% de la consommation d’énergie en France, soit le quart des émissions de gaz à effet de serre. Afin de répondre aux objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement (division par 4 des émissions à effet de serre d’ici 2050), la réglementation thermique RT 2012 devrait permettre de réduire de 50% la consommation énergétique des bâtiments neufs par rapport à la réglementation actuelle (RT 2005). Le Grenelle de l’environnement a généralisé le concept de logement Basse Consommation en 2010 pour les bâtiments publics et tertiaires, et dès 2013 pour le parc privé. LA NORME BBC se base sur la RT 2005 et fixe pour les constructions neuves un objectif de 50KWhep/m² par an pour le chauffage, le rafraîchissement, la ventilation, l’eau chaude sanitaire, les auxiliaires de chauffage et l’éclairage.

L’objectif global du seuil de consommation commence dès la conception du bâtiment, à tous les niveaux : forme du bâtiment, isolation des parois, protection solaire, inertie thermique, orientation et nature des baies, recours aux énergies renouvelables.

Nota : Les fabricants d’équipements électriques remettent en cause la RT 2012.
Uniclima, syndicat professionnel regroupant des entreprises de matériel aéraulique, thermique, thermodynamique et frigorifique et le Gifam, Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils d’équipement ménager ont déposé chacun de leur côté un recours visant à annuler la RT 2012.
Effectivement, cette norme établit un traitement défavorable vis-à-vis du chauffage électrique. Pour ces professionnels, « la RT 2012 ne reprend pas l’objectif de réduction des gaz à effet de serre du Grenelle ». Ils regrettent le fait que l’électricité ne bénéficie pas de la modulation favorable au chauffage bois ou gaz, « alors qu’il s’agit – l’électricité – d’une énergie plutôt faiblement émettrice de gaz à effet de serre ».